Afin de vous entretenir de la colonisation et ses nouveaux modes d’existences culturelle/économique, j’userai de ma fantaisie réflexive sur la question de la conductibilité de mes matériaux et leurs mises en abymes. Chaque matériau a une conductibilité. Pour exemple un électricien utilisera des câbles de cuivre gainé de différents diamètres en fonction de la quantité de courant à transporter.

Dans cette exposition il en va de même, mais en lieu et place d’électricité, le matériau conduit du sens et des chocs sémantiques avec plus ou moins d’intensité.

Pour discourir de la cochonnerie que sont toutes les colonisations, j’utilise du côlon de cochon (boyau). Le côlon de cochon devient alors un câble de gros diamètre qui charrie un fort débit de sens pour discourir du «cochon» de colon. Le jeu de mot/matière crée une mise en abyme, pour mon plus grand bonheur. Un certain larsen entre «côlon de cochon» et «cochon de colon» naît alors. Comme l’on s’en doute, ce larsen placé sur une grosse truie démesurée de 5m10 rend mon dire plus que patent. Par ailleurs la réalisation des sculptures (surtout la truie) a nécessité un travail de superpositions successives de papier toilette parfumée pour atteindre des nuances de couleurs rosées.

Le papier toilette parfumé… -tentons un dire poétique - sert usuellement à entretenir la sortie du «gros côlon» aussi soignée et parfumée que possible, bien que je doute que le parfum soit d’une quelconque utilité en un tel endroit. Cette note d’humour illustre avec gravité mon propos. En effet la chose coloniale même lustrée et parfumée fleurera toujours la même fragrance délétère. Tel le papier toilette parfumé, les nouvelles formes de colonisation se superposent aux anciennes formes déjà connues de nos espaces (une fois c’est déjà bien plus qu’il n’en faut). Le processus de création fait ici écho aux strates de l’histoire.

 

La résine quant à elle emprisonne de nombreuses couches de papier toilette parfumé et crée une distance, un espace plein qui empêche le papier toilette de toucher directement le côlon de cochon… «Non tu ne parfumeras pas ce lieu, ni ne le rendra plus propre». Car finalement dénoncer c’est aussi empêcher d’agir, bloquer, détourner l’habitus de son lit confortable, quitte pour cela à utiliser de la résine

1/4